Développement Durable

L’objectif:

L’objectif est de permettre à chaque sportive et sportif, comme à chacune des fédérations, de prendre en compte les initiatives liées au développement durable, avec dans la ligne visée : « Satisfaire les besoins de la génération actuelle sans compromettre les possibilités des générations futures à satisfaire les leurs ». (Dc Marc HUSTACHE)

Son Rôle :

Il milite pour un développement des activités sportives qui prend en compte à la fois les dimensions sportives, sociales voire sociétales, écologiques et économiques telles que les décline l’Agenda 21 du Sport Français. Plus concrètement, il est demandé aux organisateurs de se préoccuper, en plus de l’application des règlements fixés par les fédérations :

  • de l’impact écologique de leur manifestations
  • de l’accessibilité sociale, familiale et économique des pratiquants
  • de la parité homme/femme pour le management des activités et la réception des récompenses
  • des retombées économiques pour le territoire

A cet effet, le CDOS développe une expertise au service des Comités et des clubs, en s’appuyant sur des professionnels et des personnes sensibilisées à cette démarche au sein des comités ou des clubs.

Comment RÉUSSIR un événement Sportif Éco-Responsable

En partageant tout d’abord l’idée que le sport est un acteur du développement durable de la société et qu’il est en mesure de répondre, pour ce qui le concerne, aux défis écologiques, sociaux, sociétaux et économiques qui lui sont opposés.

En s’engageant et en agissant pour :

Apporter les bienfaits du sport au plus grand nombre, tisser le lien social, protéger les milieux naturels devenus « terrain de jeu », préserver la biodiversité des espèces végétales et animales, favoriser une alimentation saine, réduite autant que ce peut les pollutions en minimisant les déchets et les rejets de CO², viser) la sobriété énergétique et hydrique et penser aux retombées économiques pour le territoire.

Les clés de la réussite

Une démarche globale et progressive, comprise et soutenue.

1° Être conscient du défi écologique

S’assurer que l’objectif précédemment énoncé soit partagé par le comité d’organisation et l’événement ou faire en sorte qu’il le soit.

2° Prendre des engagements soutenables

  • Mettre en place un management spécifique : nommer un référent « développement durable » et un comité de suivi
  • Déclarer les engagements primordiaux dans une charte : Il s’agit de lister quelques engagements fondamentaux. (ex : Préserver la biodiversité des espèces végétales et animales, viser le zéro déchet non valorisé, aller vers la parité homme/femme pour les récompenses.

En savoir + avec la charte d’un éco-événement labellisé

3° Prendre des engagements soutenables

A. Bâtir le plan d’action Développement Durable et solliciter l’adhésion de tous

Identifier et dimensionner les actions Développement Durable relatives à ces engagements.
Par exemple : Donner 50% des récompenses en bons d’activités sportives

Pour vous aider, téléchargez un plan « type » que vous pourrez amender à votre guise.

Vous pouvez aussi consulter le plan d’action d’un événement labellisé.

Ou encore voir les recommandations, idées et suggestions pour réaliser ces actions dans le déroulement d’un éco-événement sportif.

B. Ne pas hésiter à solliciter le soutien du Comité National Olympique et Sportif en demandant la labellisation de l’éco-événement

Une occasion d’associer les organisateurs pour leur implication, les participants pour leurs écogestes et les partenaires pour leur soutien. Un moyen d’accroître la notoriété de l’événement notamment auprès des sportifs sensibles à cette démarche écologique, sociale et économique engagée pour leur bien-être.

C. Communiquer sur le sujet auprès des organisateurs, des compétiteurs et des partenaires.

Le but est de sensibiliser aux défis de faire comprendre la nécessité d’agir et de valoriser les comportements et soutiens.

4° Faire ce qu’on a écrit

Mettre en oeuvre les actions

5° Évaluer, corriger, améliorer la façon de faire

Établir un bilan et, si possible , évaluer l’impact écologique de l’événement, identifier les défaillances et proposer des axes d’amélioration.

En sollicitant la commission Sport et Développement Durable du CDOS44, qui se révélera être un soutien précieux à chaque étape du cycle : de la prise de conscience du défi à la labellisation de votre événement par le CNOSF. (Comité National Olympique et Sportif Français).

Les aides possibles